L'étanchéité à l'air des réseaux de ventilation

Qu'est-ce que la perméabilité à l'air des réseaux de ventilation ?

La perméabilité à l'air d'un réseau de ventilation caractérise la quantité d’air qui entre ou sort de manière non contrôlée à travers les parois des gaines de ventilation du réseau. Elle ne caractérise pas les fuites d’air dues aux autres éléments du système de ventilation (caisson du ventilateur, échangeur de chaleur...). Elle se quantifie par la valeur du débit de fuite traversant les parois des gaines, sous un écart de pression donné.

Exigences réglementaires

L'étanchéité à l'air du réseau de ventilation est caractérisée dans la réglementation thermique par une classe d'étanchéité à l'air. L'échelle comporte une classe par défaut (la moins bonne, 2,5 fois la classe A) et les classes A, B et C, sachant que le classement C est le meilleur. La classe d'étanchéité est déterminée par mesure à l’aide d’un facteur d'étanchéité à l'air du réseau, noté f, qui représente le débit de fuite ramené à la surface du réseau (exprimé en m3/(s.m²)).

La Réglementation Thermique 2012 (RT 2012) ne fixe pas d'objectif en matière de performance du réseau de ventilation pour l'étanchéité à l'air. Sans exigence particulière du maître d’ouvrage, les réseaux de ventilation sont donc en classe par défaut. Un meilleur classement peut être pris en compte dans le calcul thermique réglementaire, auquel cas une justification du niveau atteint doit être apportée en fin de travaux, soit par une mesure, soit par une démarche qualité certifiée.

La mesure de perméabilité à l'air d'un réseau de ventilation n'est valide, dans le cadre de la RT 2012, que si elle est réalisée par un opérateur autorisé par le ministère en charge de la construction.

Informations sur la procédure d'autorisation des mesureurs

La RT 2012 permet, par ailleurs, de s’affranchir d’une mesure systématique en fin de travaux pour les réseaux aérauliques ayant suivi une démarche qualité certifiée par un organisme certificateur accrédité, et conventionné avec le ministère en charge de la construction à cet effet.

Informations sur la démarche qualité sur l’étanchéité à l’air des réseaux aérauliques

Mode opératoire

La mesure de perméabilité à l'air des réseaux, conformément à l'arrêté du 11 décembre 2014, doit être réalisée conformément au fascicule de documentation FD E 51-767 et ses normes associées. Ces documents sont soumis au copyright et sont disponibles auprès de l'AFNOR.

 

- Actualités

Le FD E51-767 a été révisé et a été publié fin juillet par l’AFNOR.

Dans ce contexte, à partir du 1er septembre 2017, toutes les mesures de perméabilité à l’air des réseaux de ventilation permettant de justifier la classe d’étanchéité des réseaux dans le calcul réglementaire RT 2012 devront être réalisées conformément au FD E51-767 (2017) révisé. Les modalités d'échantillonnage et le contenu du rapport permettant de justifier de la mesure devront se faire selon les annexes du FD E51-767.

Pour les points peu précis ou non traités par ce référentiel normatif, une Foire Aux Questions est à la disposition des mesureurs sur le site du Cerema. Les réponses apportées sur ce site sont prises en compte par les mesureurs autorisés.

Le contrôle visuel des installations de ventilation, quand il est réalisé, doit s'appuyer sur un protocole. Dans le cas des bâtiments résidentiels, le projet de recherche PROMEVENT (2014-2016) a défini un protocole pour le contrôle des systèmes de ventilation :

Pour plus d'informations sur ce projet : www.promevent.fr

NOTA : S'il est de bonnes pratiques de réaliser un contrôle visuel de l'installation de ventilation à l'occasion de la mesure de perméabilité du réseau, à ce jour ce contrôle n'est pas une obligation de la RT2012.

Informations et documents ressources

Le Ministère en charge de la construction et le Cerema mettent à la disposition des professionnels un ensemble d’informations et de documents ressources afin de les accompagner dans la bonne mise en œuvre de l’étanchéité à l’air appliquée aux réseaux de ventilation, et dans la bonne réalisation des mesures de perméabilité dans le cadre de la RT 2012.